Accueil
Accueil

La qualification de l’équipe nationale féminine au Mondial 2023, une confirmation de l’essor du football marocain

– Par El Mustapha Ennasri –

Casablanca – La qualification de l’équipe nationale féminine de football, pour la première fois de son histoire, à la Coupe du monde 2023, qui sera organisée conjointement par l’Australie et la Nouvelle-Zélande, se veut une confirmation des réalisations sportives marocaines aux niveaux arabe et africain et un fort témoignage de l’essor du football marocain.

Cet exploit historique des Lionnes de l’Atlas intervient après leur qualification pour les demi-finales de la Coupe d’Afrique des nations féminine (Maroc 2022), aux dépens du Botswana (2-1) en quart de finale, mercredi dernier au complexe sportif Prince Moulay Abdellah de Rabat.

En atteignant les demi-finales de la Coupe d’Afrique des nations et en décrochant son billet pour la prochaine Coupe du monde, l’équipe féminine marocaine de football a réalisé un exploit inédit en devenant la première équipe arabe à réaliser cet exploit footballistique sans précédent.

Dans ce contexte, la Confédération africaine de football (CAF) a félicité l’équipe féminine marocaine pour sa qualification à la Coupe du monde et aux demi-finales de la CAN, saluant le niveau du groupe du sélectionneur Reynald Pedros lors du championnat continental.

La CAF a ajouté qu’ »au moment où les Marocaines ont foulé le terrain, vous pouvez voir leur détermination pour assurer la victoire », soulignant que l’équipe féminine marocaine ne se contenterait pas de la qualification pour la Coupe du monde car « la page de la qualification au Mondial est fermée pour le Maroc, mais à la CAN, leur rêve se poursuit toujours ».

A cet égard, le ministre de l’Education nationale, du Préscolaire et des Sports, Chakib Benmoussa a exprimé, dans un post sur les réseaux sociaux, ses « chaleureuses félicitations à l’équipe nationale féminine pour sa qualification, pour la première fois de son histoire, à la Coupe du monde », souhaitant « bonne chance à notre équipe nationale pour la suite des matches de la Coupe d’Afrique des Nations qui se déroulent au Maroc. Nous espérons que cette qualification pour la Coupe du Monde 2023 sera le début d’un parcours plein de grandes réalisations ».

Le ministre de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, Mehdi Bensaid a également adressé dans un post au nom de tous les cadres du ministère de la Jeunesse, de la culture et de la communication, ses plus chaleureuses félicitations aux Lionnes de l’Atlas à l’occasion de leur victoire qui leur a permis de se qualifier pour la première fois de l’histoire pour la Coupe du Monde. « Les Lionnes ont prouvé, une fois encore, que les femmes sont capables de briller dans tous les domaines sans exception », a-t-il poursuivi.

« Je tiens à adresser mes remerciements à tous les supporters qui se sont mobilisés pour la réussite de cet événement du football féminin, et à la Fédération royale marocaine de football, pour avoir fourni toutes les conditions de réussite et à tous les membres du staff technique et administratif », a-t-il ajouté.

La qualification de l’équipe féminine aux phases finales de la Coupe du monde vient renforcer l’essor qualitatif que connaît le football marocain, qui a signé de belles performances durant cette année, notamment la qualification de l’équipe féminine marocaine U17 à la Coupe du monde de cette catégorie, prévue du 11 au 30 octobre prochain en Inde.

A ces exploits s’ajoute la qualification de l’équipe nationale A à la Coupe du monde au Qatar pour la sixième fois de son histoire, ainsi que la qualification de l’équipe nationale du eFoot au Mondial qui se déroulera en juillet prochain dans la capitale danoise Copenhague.

Cet élan footballistique marocain s’est également renforcé par le sacre de l’équipe nationale de futsal pour la deuxième fois consécutive en Coupe arabe de la discipline, organisée récemment à Dammam en Arabie Saoudite. Il s’est consolidé en outre par le titre de la Ligue des champions africaine décroché par le Wydad de Casablanca, qui s’est assuré par la même occasion la qualification au mondial des clubs, la Coupe de la confédération africaine remportée par la Renaissance de Berkane, en plus de la Supercoupe qui sera disputée par ces deux équipes marocaines, ainsi que la médaille de bronze glanée par l’équipe nationale U18 aux Jeux Méditerranéens Oran-2022.

Cet essor du football marocain est le fruit d’un travail acharné de la Fédération royale marocaine de football (FRMF) pour renforcer les infrastructures sportives, à l’instar du complexe Mohammed VI de football de Maâmoura, l’un des meilleurs centres au monde grâce à ses terrains et ses installations de haut niveau.

La FRMF a également doté plusieurs terrains de gazon naturel et d’éclairage, procédé à la création de centres de formation qui constituent le vecteur de développement du football national et mis en œuvre plusieurs programmes de promotion de la pratique du football.

Le Royaume, qui accueille cette grand-messe du football féminin africain qui prendra fin le 23 juillet, veut gagner le pari de la bonne organisation de ces joutes et couronner sa troisième participation à cette CAN par une premier sacre dans l’histoire du football marocain. L’objectif étant la satisfaction des aspirations du public marocain assoiffé de titres et de gloires.

Lire le précédent

CAF Awards-2022 (Dames): La Marocaine Chebbak nominée pour le titre de joueuse de l’année

Lire Suivant

CAN de Handball en Egypte : Le Maroc en demi-finales