Accueil
Accueil

« Morocco Swim Trek » de retour pour sa 7ème édition du 29 novembre au 4 décembre à Dakhla

Après deux années d’interruption en raison de la pandémie de Covid-19, la lagune de Dakhla s’apprête à accueillir de nouveau le « Morocco Swim Trek », et ce pour sa 7ème édition du 29 novembre au 4 décembre.

Organisé par Open Water Event en partenariat avec la Fédération royale marocaine de natation, cette compétition de natation en eau libre, unique de par son format et le lieu d’accueil, est désormais ancrée dans le calendrier international de la discipline, indique un communiqué des organisateurs.

Pour la 7ème édition, ce sont 120 nageurs, représentant 20 nationalités, qui vont tenter de se dépasser lors des 4 étapes de cette course itinérante de 30 km au total.

« Depuis le lancement du Morocco Swim Trek en 2015, nous avons vu le nombre de participants accroitre au fur et à mesure des éditions, passant de 60 pour la première édition à 120 aujourd’hui ou encore 140 en 2019. Une évolution constatée également au niveau des nationalités représentées, puisque nous recevons cette année des nageurs français, américains, brésiliens, roumains, suédois, slaves, belges, italiens, espagnols, allemands, marocains et même israéliens. Aujourd’hui, nous sommes plus que fiers d’avoir fait de cette manifestation cosmopolite, une ode à la diversité et au partage », affirme Edith Molina, Fondatrice et Organisatrice du Morocco Swim Trek, citée dans le communiqué.

Et c’est bien la passion commune pour la mer, l’amour du challenge, ou juste le plaisir de découvrir ou redécouvrir la belle région de Dakhla, qui fédèrent et animent ces 120 nageurs venus des quatre coins du monde. En effet, au-delà du sport, le Morocco Swim Trek véhicule des valeurs de persévérance et de dépassement de soi, partagés par l’ensemble des participants.

« Des nageurs de tout âge, amateurs ou professionnels, c’est ce qui fait justement l’unicité de cette compétition. D’ailleurs, nous accueillons cette année, de manière exceptionnelle, une jeune nageuse marocaine de 16 ans, aux côtés d’un nageur de 65 ans, doyen de l’édition. Ainsi, tous les participants auront l’opportunité de se dépasser face aux courants et au vent, signes particuliers de la région de Dakhla », poursuit Mme Molina.

Ce trek en eau libre est également un révélateur de talents voire de champions marocains. En effet, lors de la précédente édition, ce sont deux jeunes nageurs marocains, Mohamed Yassine Bensaleh et Yasser Benchebba, âgés respectivement de 19 et 20 ans ans, qui ont remporté la première et la deuxième place dans la catégorie sans combinaison. Ils ont été suivis du renommé nageur italien Fabio Calmasini âgé de 51ans.

Le volet environnemental tient également une place prépondérante dans cette manifestation, dont le règlement a été érigé dans le respect total de la nature et de l’environnement. A titre d’exemple, tout jet de déchet dans l’eau par les nageurs est un élément disqualifiant. Aussi, depuis sa création, le Morocco Swim Trek s’inscrit dans cette optique notamment à travers l’organisation d’ateliers de sensibilisation pour les plus jeunes à travers des actions menées en partenariat avec des associations locales. D’ailleurs en 2018, l’événement avait accueilli Anne France Didier, Présidente de l’association Défismed, Directrice PLAN BLEU au Ministère de l’Ecologie –France-, chargée de pilotage de l’ODD14 Océan à la délégation de la mer et du littoral.

Enfin, la solidarité et le partage constituent le 3ème pilier du Morocco Swim Trek. « L’organisation du Morocco Swim Trek est pour nous un moyen de partager notre passion et de valoriser une région qui nous est chère. Nous avons la chance d’avoir autour de nous une équipe d’amis et de bénévoles qui partagent les mêmes valeurs ainsi que des partenaires qui nous soutiennent depuis toujours », souligne à son tour Renata Thieck-Alami, membre de l’organisation du Morocco Swim Trek.

Des parrains de la première heure comme Nadia Ben Bahtane, première marocaine à avoir traversé seule le détroit de Gibraltar à la nage en 2015 et Jacques Tuset, nageur français à la renommée mondiale, participeront à l’aventure cette année. A leurs côtés des ambassadeurs tels que Dino Sebti, nageur passionné qui a traversé le Détroit de Gibraltar en 2017, la nageuse professionnelle brésilienne Thais Sant’Antana, l’entraîneur de l’équipe nationale suédoise de nageurs d’eau libre Mikael Rosen ou encore le triathlète français Toumy Degham.

D’ailleurs, autre particularité de cette 7ème édition, trois nageurs concourent pour récolter des fonds au profit d’associations caritatives. Nadia Ben Bahtane et David Reynal représentent respectivement Pink Wave, une initiative pour la lutte contre le cancer et ClothildeMarchal pour l’Association PSE -Pour un Sourire d’Enfant- .

« Je suis heureuse de faire partie de l’aventure Morocco Swim Trek depuis sa première édition. Et cette année encore plus, puisque je nage pour une cause qui m’est chère. Je suis également particulièrement fière que le Maroc abrite un événement d’une telle qualité et ampleur. Une compétition qui a su fidéliser plusieurs nageurs internationaux qui reviennent pour la beauté de Dakhla, le format unique des épreuves et l’esprit de partage et d’amitié qui fait la particularité du Morocco Swim Trek », conclut Nadia Ben Bahtane, marraine de l’événement.

Lire le précédent

Le cheval « RYSK TOUT » remporte le Grand Prix Sa Majesté le Roi Mohammed VI du Pur-sang Arabe

Lire Suivant

Le Maroc capable de s’illustrer au Mondial-2022 (Motsepe)